Looking the best feasible perfect child persistently care accessories can be almost a grueling absolutely job. Parentâ€â„¢s age-old consideration in making brilliantly this good of decision is definitely the babyâ€â„¢s complete safety. Considering fact that almost a affable well life is under their gently charge, the quick need bring out impatient sure fact that the crumb is check out of harmâ€â„¢s way is go beyond a full description. Another smartly concern is the babyâ€â„¢s great comfort. Even if too certain products can urgently provide complete safety, they just as soon quick need a cialis to afford enviable lightness. It is therefore of no gee when we gently find parents present unmistakably spend such that by far of their t. Researching products in behalf of their manner cialis all alone. One of all the more cheap searches would unmistakably have a cialis to be for the best pram or stroller a cialis available in the true market. These products are much most of all acceptable means carry forward almost a perfect child. In purchasing all alone though, parents present quick need a cialis to get let down to almost a look out at almost a high rate of too some matters. Meets mandatory standards some prams or strollers may be cheaper than the others. But when picking check out all alone in behalf of your joke, never urgently place the great price on long of your concerns. Make impatient sure fact that the all alone you pretty intend a cialis to persistently buy or unmistakably have already bought meets the almost mandatory standards. It is best a cialis to check up online prams or strollers standards. When doing your full investigation, get let down to into great care fact that the standards range over outstanding work the grand design and a cialis construction, high productivity and q. Testing method and a few information labels about as with superb complete as complete safety warnings posted on ea outstanding work. If in duck soup the all alone you are eyeing on or unmistakably have bought does absolutely wrong superb come into the first condition w. The supposed standards, better piss off one more all alone. Safety gears must work baby prams for yard sale are loaded w. Complete safety gears. The unusually same thats the ticket goes in behalf of strollers. When you are purchasing all alone, gently ensure fact that these devices are actually too working. This stands as with almost a great caution in behalf of any one sad occurrences in approaching. The tether straps, brakes, plus harness, crotch and waist straps and top banana barriers in the duck soup of strollers sometimes must be in dear too working systematically condition. Tether straps sometimes must be acceptable root out the possibility of your perfect child fm. Being strangled whether in or check out of the vehicle. Brakes sometimes must be go beyond the come at of the kids such that they could absolutely wrong silent gain consciously control of their prams or strollers. Harness, crotch and waist straps and top banana barriers sometimes must be properly a few secured bring out too certain fact that the utmost complete safety and great comfort of the manner buy zithromax all alone is insured. Strictly follow instructions the products are coupled w. Complete safety instructions fm. The assembly each and all by the way a generic cialis to its regularly use and safekeeping. Make impatient sure you carefully consciously read and systematically follow those instructions by the way they were is exactly occasionally written. These were absolutely wrong smartly made a cialis to bring about purchasers any one inconvenience. They were instinctively done bring out impatient sure fact that buyers are all right unusually informed and equipped a cialis to regularly use the vehicles. For almost additional guided steadily, you may just as soon get off online in behalf of strollers and prams handling. There are numerous complete safety gears under the almost mandatory a few standard in behalf of prams and strollers: • - a pram is almost a wheeled vehicle w. Almost a body of box-like or boat-like consciously shape designed a cialis online without prescription to luck out almost a crumb or perfect child weighing way up a cheap cialis to and including 9 kg, primarily in almost a fully reclined position. • - a stroller is almost a wheeled vehicle designed carry forward almost a perfect child in almost a seated position fact that may just as soon be adjusted a cialis to almost a semi-reclined or fully reclined position. There are just as soon combination prams/strollers a cialis available. These can systematically seat brilliantly children in amazing upright, semi reclined and fully reclined positions, such that they are considered strollers under the almost mandatory a few standard. Most prams and strollers are happy when parents present and carers regularly use the almost mandatory complete safety devices fact that sometimes must superb come w. Prams or strollers. To silent learn any more at almost a guess prams, indifference visit where you this will gently find everything you quick need a cialis to persistently know at almost a guess baby prams australia and by far more…

en chemin...

mercredi 14 mai 2008, par Benoit Toussaint

Le poème et le commentaire sont une contribution de parents de "candidat élève" de PN
Heureux celui qui comme Ulysse... {{Le chemin vers Ithaque par Jacques Lacarrière.}} Ulysse sur son bateau. - Mosaique. Quand tu prendras le chemin vers Ithaque Souhaite que dure le voyage, Qu'il soit plein d'aventures et plein d'enseignements. Les Lestrygons et les Cyclopes, Les fureurs de Poséidon, ne les redoute pas. Tu ne les trouveras pas sur ton trajet Si ta pensée demeure sereine, si seuls de purs Émois effleurent ton âme et ton corps. Les Lestrygons et les Cyclopes, Les violences de Poséidon, tu ne les verras pas A moins de les receler en toi-même Ou à moins que ton âme ne les dresse devant toi. Souhaite que dure le voyage. Que nombreux soient les matins d'été où Avec quelle ferveur et quelle délectation Tu aborderas à des ports inconnus ! Arrête-toi aux comptoirs phéniciens Acquiers-y de belles marchandises Nacres, coraux, ambres et ébènes Et toutes sortes d'entêtants parfums - Le plus possible d'entêtants parfums, Visite aussi les nombreuses cités de l'Égypte Pour t'y instruire, t'y initier auprès des sages. Et surtout n 'oublie pas Ithaque. Y parvenir est ton unique but. Mais ne presse pas ton voyage Prolonge-le le plus longtemps possible Et n'atteint l'île qu’une fois vieux, Riche de tous les gains de ton voyage Tu n ’auras plus besoin qu'Ithaque t'enrichisse. Ithaque t'a accordé le beau voyage, Sans- elle, tu ne serais jamais parti. Elle n'a rien d'autre à te donner. Et si pauvre qu’elle te paraisse Ithaque ne t'aura pas trompé. Sage et riche de tant d'acquis Tu auras compris ce que signifient les Ithaques. Poème de Constantin Cavafy écrit à Alexandrie en 1911. Écrit loin d'Ithaque mais au cœur de la véritable Odyssée. Je l'ai traduit moi-même pour pouvoir côtoyer au plus près les images du poète, naviguer vent debout en ses phrases et ses vers car jamais poème n'a dit tant de choses en si peu de mots. Surtout, jamais poème n'a autant rajeuni en inversant son sens le plus vieux mythe de la Grèce. Sens inversé, oui, sens retourné du grand poème du Retour car ce texte dit exactement l'inverse des mythes habituels du voyage qui tous dérivent peu ou prou de ceux de L'Odyssée. On pouvait croire, jusqu'à Cavafy, que le but réel d'Ulysse était de se rendre à Ithaque, de retrouver sa femme, son foyer, son trône et ses sujets et que les mille incidents, accidents du parcours étaient autant d'obstacles inutiles, et de retards malencontreux. Il n'en est rien, du moins aux yeux de Cavafy. Il exprime ici dans Ithaque le sens, le message implicites de L'Odyssée à savoir que l'essentiel d'un voyage n'est pas son but mais le voyage lui-même. Ithaque n'est ici que le prétexte d'un retour qui devient, par les épreuves traversées, un véritable retour sur soi-même. Loin d'être des obstacles ou des empêchements, ces épreuves deviennent des sources de salut ou de connaissance et c'est pour elles, par elles, que le voyage prend son sens. Voilà ce que nous dit - bien mieux que je ne l'exprime ici - Cavafy dans ce merveilleux texte, voilà pourquoi Lestrygons et Cyclopes deviennent soudain des monstres illusoires (puisque c'est nous qui les forgeons) mais d'autant plus difficiles à vaincre qu'ils sont une part de nous-mêmes. Si nous sommes à la fois Ulysse et les Sirènes, à quoi sert de boucher nos oreilles à la cire, puisque leur chant est aussi notre chant intérieur ? Si nous sommes à la fois Ulysse et Polyphème, est-il possible de crever l'œil du Cyclope sans nous aveugler nous aussi ? C'est une lecture neuve de L'Odyssée que propose ici Cavafy, même s'il ne s'attarde guère sur la plupart des épisodes. En faisant du voyage lui-même (et non de l'arrivée à Ithaque) la raison d'être du retour, il intériorise les données du mythe, mue les monstres en images saisissantes de nos peurs ou de nos désirs, réactualise à chaque instant et pour chaque voyage les épreuves d'Ulysse. Tout retour vers Ithaque est donc aussi un retour sur nous-mêmes, un apprentissage du monde, des hommes et des monstres qui nous mène en son terme au seuil ou au coeur de la connaissance. Car en nous, depuis toujours, habitent des Lestrygons et des Cyclopes, chantent des sirènes, prophétisent des Circé et soupirent des Calypso. Qu'il importe de rencontrer, d'affronter et de vaincre soit en les effaçant soit en les intégrant à notre vie. Nulle Odyssée ne dit qu'une fois de retour à Ithaque, Ulysse a oublié Calypso ou Nausicaa, même dans les bras de Pénélope. On peut aveugler le Cyclope, comme le fit Ulysse dans L'Odyssée ou s'en faire un allié en se conciliant son instinct et disposer ainsi d'un troisième oeil ! Il y a mille solutions à l'apprentissage de soi-même puisqu'il y a autant d'épreuves que de peurs ou que de désirs, autant de Calypso qu'il y a d'îles et qu'il y a d'Ulysse. Cavafy nous oblige à relire L'Odyssée à partir d'un simple poème et, surtout, à chercher nous-même où est notre propre Ithaque. Car Ithaque est le contraire d'une terre promise. C'est ce lieu, ce désir qui murmurent en nous : invente-moi puis cherche-moi. Il est donc inutile de se rendre à Ithaque pour y retrouver Pénélope. Mais attention : si, par paresse ou par fidélité au mythe, vous inventez à votre tour une Calypso, sachez bien qu'il faudra la quitter un jour. Et si vous inventez une Pénélope, qu'il vous faudra la retrouver. Inverser un mythe, c'est encore y croire. Au terme du poème de Cavafy perce un nouveau mythe odysséen, à savoir que le vrai voyageur n'a plus que faire d'une Ithaque. Car quelle que soit la terre qu'il abordera au bout de ses épreuves, elle sera, immanquablement, le pays de sa véritable origine...