Accueil > Le moulin

Le moulin

CONTACT : 080/511946 ou peripleenlademeure@yahoo.fr le moulin de Cherain: Ancien moulin banal, existence attestée dès 1564 par un record. Obligation, pour les habitants, d’y moudre leur grain. Propriété des seigneurs de Houffalize. En activité jusqu’en 1971. A l’écart de la grand route, isolé dans un pâturage, petit ensemble de deux volumes en moellons autrefois blanchis. A droite, moulin trapu mais large, d’origine plus ancienne, apparemment du XVIIème siècle, à trois baies sous le pignon d’entrée ; sur le côté droit, roue à aubes sous le prolongement de la bâtière de fibrociment. Auvent en bâtière d’ardoises surplombant largement l’entrée surélevée vers 1960. Bâtière à croupette de chèrbins. A gauche, logis élancé du XIXème , à deux niveaux, aux baies remaniées sur les faces latérales. Toiture de chèrbins à deux croupes. Le patrimoine monumental de la Belgique/Wallonie/17 :Luxembourg/arrondissement de Bastogne/Commune de Gouvy Moulin de Cherain et Périple... L’asbl « Périple en la Demeure » est active depuis 2000 et développe, entre autres, des projets liés à l’environnement, à l’agriculture, à l’autonomie alimentaire, au maraîchage, aux circuits courts, à la production locale. Elle dispose entre autres de bâtiments agricoles, de terrains de culture et d’élevage, d’un four à pain, d’une micro-épicerie, d’un rucher, d’une fromagerie. Y gambadent, paissent et picorent, âne, vache et veaux, poules, moutons, chèvres. Ces lieux sont fréquentés par les usagers de l’asbl, les élèves de l’école « Pédagogie Nomade », les visiteurs occasionnels, les amis de passage, etc… Pourquoi une nouvelle activité, sous la forme de la restauration et de l’utilisation du moulin de Cherain ? Motif patrimonial : un bâtiment remarquable, abritant une machinerie jadis vitale, rouage de l’économie locale traditionnelle, mérite des soins particuliers, en tant que témoin rare et indispensable d’un passé qui a des choses à nous apprendre. Motif logique : entre la culture des céréales et la cuisson au feu de bois, le moulin est l’étape nécessaire pour renouer le fil perdu. Motif passionnel : la restauration de bâtiments anciens, la prédilection pour l’outillage, les gestes et les techniques de jadis sont constitutifs de l’objet social de l’asbl et de la joie d’une partie de ses usagers. Motif humain : le moulin était jadis un élément de vie économique, mais également de vie sociale : lieu de rencontre, d’échanges. Il peut le redevenir.